Centre de formalités des entreprises ou guichet unique : comment s'y prendre ?

Vérifié le 21 Apr 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Si vous souhaitez créer une entreprise, modifier sa situation ou cesser vos activités vous devez procéder à une déclaration. Elle se fait depuis le 1er avril 2021 auprès d'un guichet unique. Une période de transition est cependant prévue jusqu'au 31 décembre 2022 durant laquelle les CFE restent compétent pour recevoir vos déclarations.

Lors de la création d'une entreprise ou d'une activité, le centre de formalités des entreprises (CFE) est votre interlocuteur pour effectuer vos premières démarches jusqu'au 31 décembre 2022. Il est l'interface entre le créateur d'entreprise et les administrations. Par ailleurs, toutes les démarches peuvent être effectuées en ligne.

Tout replier keyboard_arrow_up Tout déplier keyboard_arrow_down

Il vous faut vous adresser au guichet unique

Vous pouvez aussi vous adresser à votre CFE jusqu'en 2023.

Il vous faut vous adresser à la Chambre des métiers et de l'artisanat.

Le CFE est chargé à la fois d'informer sur la réglementation relative à la création d'activité et d'assurer la centralisation, le contrôle formel et la transmission des demandes d'autorisations pour les activités réglementées, nécessitant une démarche particulière.

C'est auprès du CFE que vous devez vous adresser pour déposer votre déclaration d'activité :

  • déclaration d'existence P0 : pour les personnes physiques (exploitants individuels, artisans, commerçants indépendants, professionnels libéraux, artistes..),
  • déclaration d'existence M0 : pour les sociétés.

Le CFE est l'interlocuteur privilégié du dirigeant pour toutes les autres formalités liées à la vie de l'entreprise : modification, ouverture d'un établissement supplémentaire, transfert de siège social, cessation d'activité...

Le CFE est compétent pour la gestion des modifications concernant :

  • l'exploitant individuel (changement de nom, de situation matrimoniale, mention de l'époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • la société ou la personne morale (modification de la dénomination, de la forme juridique, du capital, changements de dirigeants, d'associés...),
  • l'activité de l'entreprise (extension, mise en location-gérance, reprise...),
  • un établissement (changement d'enseigne, du mode d'exploitation, de l'activité...).

Il vous faut vous adresser au guichet unique

Vous pouvez aussi vous adresser à votre CFE jusqu'en 2023.

Il vous faut vous adresser à la chambre de commerce et d'industrie.

Le CFE est chargé à la fois d'informer sur la réglementation relative à la création d'activité et d'assurer la centralisation, le contrôle formel et la transmission des demandes d'autorisations pour les activités réglementées, nécessitant une démarche particulière.

C'est auprès du CFE que vous devez vous adresser pour déposer votre déclaration d'activité :

  • déclaration d'existence P0 : pour les personnes physiques (exploitants individuels, artisans, commerçants indépendants, professionnels libéraux, artistes..),
  • déclaration d'existence M0 : pour les sociétés.

Le CFE est l'interlocuteur privilégié du dirigeant pour toutes les autres formalités liées à la vie de l'entreprise : modification, ouverture d'un établissement supplémentaire, transfert de siège social, cessation d'activité...

Le CFE est compétent pour la gestion des modifications concernant :

  • l'exploitant individuel (changement de nom, de situation matrimoniale, mention de l'époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • la société ou la personne morale (modification de la dénomination, de la forme juridique, du capital, changements de dirigeants, d'associés...),
  • l'activité de l'entreprise (extension, mise en location-gérance, reprise...),
  • un établissement (changement d'enseigne, du mode d'exploitation, de l'activité...).

Il vous faut vous adresser au guichet unique

Vous pouvez aussi vous adresser à votre CFE jusqu'en 2023.

Pour une SARL, SA, SAS, EURL, SNC, micro-entreprise il vous faut vous adresser à la chambre de commerce et d'industrie.

Le CFE est chargé à la fois d'informer sur la réglementation relative à la création d'activité et d'assurer la centralisation, le contrôle formel et la transmission des demandes d'autorisations pour les activités réglementées, nécessitant une démarche particulière.

C'est auprès du CFE que vous devez vous adresser pour déposer votre déclaration d'activité :

  • déclaration d'existence P0 : pour les personnes physiques (exploitants individuels, artisans, commerçants indépendants, professionnels libéraux, artistes..),
  • déclaration d'existence M0 : pour les sociétés.

Le CFE est l'interlocuteur privilégié du dirigeant pour toutes les autres formalités liées à la vie de l'entreprise : modification, ouverture d'un établissement supplémentaire, transfert de siège social, cessation d'activité...

Le CFE est compétent pour la gestion des modifications concernant :

  • l'exploitant individuel (changement de nom, de situation matrimoniale, mention de l'époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • la société ou la personne morale (modification de la dénomination, de la forme juridique, du capital, changements de dirigeants, d'associés...),
  • l'activité de l'entreprise (extension, mise en location-gérance, reprise...),
  • un établissement (changement d'enseigne, du mode d'exploitation, de l'activité...).

Il vous faut vous adresser au guichet unique

Vous pouvez aussi vous adresser à votre CFE jusqu'en 2023.

Dans le cas où vous dirigez une société civile ou non commerciale, un établissement public industriel et commercial, ou encore si vous êtes un agent commercial ou que vous êtes à la tête d'un groupement d'intérêt économique, vous devez vous adresser au greffe du tribunal de commerce ou du tribunal de grande instance statuant commercialement.

Le CFE est chargé à la fois d'informer sur la réglementation relative à la création d'activité et d'assurer la centralisation, le contrôle formel et la transmission des demandes d'autorisations pour les activités réglementées, nécessitant une démarche particulière.

C'est auprès du CFE que vous devez vous adresser pour déposer votre déclaration d'activité :

  • déclaration d'existence P0 : pour les personnes physiques (exploitants individuels, artisans, commerçants indépendants, professionnels libéraux, artistes..),
  • déclaration d'existence M0 : pour les sociétés.

Le CFE est l'interlocuteur privilégié du dirigeant pour toutes les autres formalités liées à la vie de l'entreprise : modification, ouverture d'un établissement supplémentaire, transfert de siège social, cessation d'activité...

Le CFE est compétent pour la gestion des modifications concernant :

  • l'exploitant individuel (changement de nom, de situation matrimoniale, mention de l'époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • la société ou la personne morale (modification de la dénomination, de la forme juridique, du capital, changements de dirigeants, d'associés...),
  • l'activité de l'entreprise (extension, mise en location-gérance, reprise...),
  • un établissement (changement d'enseigne, du mode d'exploitation, de l'activité...).

Il vous faut vous adresser au guichet unique

Vous pouvez aussi vous adresser à votre CFE jusqu'en 2023.

Si vous :

  • exercez une profession libérale
  • êtes artiste auteur exerçant à titre indépendant un activité de création d’œuvres littéraires et dramatique musicales et chorégraphiques, audiovisuelles et cinématographiques, photographiques, graphiques et plastiques
  • avez une entreprise employant du personnel dont l'immatriculation ne relève pas d'un autre CFE (administration, collectivité locale, syndicat, comité d'entreprise, association)
  • êtes vendeur à domicile, exerçant son activité de manière indépendante, non inscrit au RCS ou au registre spécial des agents commerciaux

Vous devez vous adresser à l'Urssaf ou à une caisse générale de Sécurité sociale.

Le CFE est chargé à la fois d'informer sur la réglementation relative à la création d'activité et d'assurer la centralisation, le contrôle formel et la transmission des demandes d'autorisations pour les activités réglementées, nécessitant une démarche particulière.

C'est auprès du CFE que vous devez vous adresser pour déposer votre déclaration d'activité :

  • déclaration d'existence P0 : pour les personnes physiques (exploitants individuels, artisans, commerçants indépendants, professionnels libéraux, artistes..),
  • déclaration d'existence M0 : pour les sociétés.

Le CFE est l'interlocuteur privilégié du dirigeant pour toutes les autres formalités liées à la vie de l'entreprise : modification, ouverture d'un établissement supplémentaire, transfert de siège social, cessation d'activité...

Le CFE est compétent pour la gestion des modifications concernant :

  • l'exploitant individuel (changement de nom, de situation matrimoniale, mention de l'époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • la société ou la personne morale (modification de la dénomination, de la forme juridique, du capital, changements de dirigeants, d'associés...),
  • l'activité de l'entreprise (extension, mise en location-gérance, reprise...),
  • un établissement (changement d'enseigne, du mode d'exploitation, de l'activité...).

Il vous faut vous adresser au guichet unique

Vous pouvez aussi vous adresser à votre CFE jusqu'en 2023.

Si vous avez une entreprise ou êtes entrepreneur individuel exerçant à titre principal une activité agricole, il vous faut vous adressez à une chambre d'agriculture.

Le CFE est chargé à la fois d'informer sur la réglementation relative à la création d'activité et d'assurer la centralisation, le contrôle formel et la transmission des demandes d'autorisations pour les activités réglementées, nécessitant une démarche particulière.

C'est auprès du CFE que vous devez vous adresser pour déposer votre déclaration d'activité :

  • déclaration d'existence P0 : pour les personnes physiques (exploitants individuels, artisans, commerçants indépendants, professionnels libéraux, artistes..),
  • déclaration d'existence M0 : pour les sociétés.

Le CFE est l'interlocuteur privilégié du dirigeant pour toutes les autres formalités liées à la vie de l'entreprise : modification, ouverture d'un établissement supplémentaire, transfert de siège social, cessation d'activité...

Le CFE est compétent pour la gestion des modifications concernant :

  • l'exploitant individuel (changement de nom, de situation matrimoniale, mention de l'époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • la société ou la personne morale (modification de la dénomination, de la forme juridique, du capital, changements de dirigeants, d'associés...),
  • l'activité de l'entreprise (extension, mise en location-gérance, reprise...),
  • un établissement (changement d'enseigne, du mode d'exploitation, de l'activité...).

Il vous faut vous adresser au guichet unique

Vous pouvez aussi vous adresser à votre CFE jusqu'en 2023.

Si vous dirigez une entreprise ou organisme ne relevant pas d'un autre CFE et n'ayant pas d'obligations autres que statistiques et fiscales, vous devez vous adressez au service des impôts aux entreprises.

Le CFE est chargé à la fois d'informer sur la réglementation relative à la création d'activité et d'assurer la centralisation, le contrôle formel et la transmission des demandes d'autorisations pour les activités réglementées, nécessitant une démarche particulière.

C'est auprès du CFE que vous devez vous adresser pour déposer votre déclaration d'activité :

  • déclaration d'existence P0 : pour les personnes physiques (exploitants individuels, artisans, commerçants indépendants, professionnels libéraux, artistes..),
  • déclaration d'existence M0 : pour les sociétés.

Le CFE est l'interlocuteur privilégié du dirigeant pour toutes les autres formalités liées à la vie de l'entreprise : modification, ouverture d'un établissement supplémentaire, transfert de siège social, cessation d'activité...

Le CFE est compétent pour la gestion des modifications concernant :

  • l'exploitant individuel (changement de nom, de situation matrimoniale, mention de l'époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • la société ou la personne morale (modification de la dénomination, de la forme juridique, du capital, changements de dirigeants, d'associés...),
  • l'activité de l'entreprise (extension, mise en location-gérance, reprise...),
  • un établissement (changement d'enseigne, du mode d'exploitation, de l'activité...).

Depuis le 1er avril 2021 vous pouvez vous adresser au guichet unique pour formuler vos déclarations. À partir de 2023, il vous faudra nécessairement faire vos démarches par ce biais.

Le guichet électronique des formalités des entreprises est chargé des modalités quant à la création d'entreprise, la modification de la situation et la cessation d'activités des entreprises. Il est accessible par internet.

Cet organisme est compétent quelle que soit l'activité exercée.

Le guichet est compétent à l'égard de l'ensemble des entreprises ayant un siège social, un établissement principal, un établissement secondaire ou une adresse en France.

Cliquez sur l'icône ci-dessous pour accéder au guide des démarches administratives