Guillaume de Rubrouck

Guillaume naquit à Rubrouck au pied du Mont Cassel au début du XIIIème siècle. Il entra dans l’ordre de Saint François d’Assise et se mit à la disposition du Roi Louis IX plus connu sous le nom de Saint Louis. La France, à cette époque, avait peur d’une invasion des Turcs et Saint Louis, à la demande préssente de Guillaume, lui confia une mission dangereuse :
 - se faire des alliés des Mongols, peuple connu comme guerrier intraitable mais dont le Roi « le Grand Khan » désirait connaître le catholicisme,
 - évangéliser le Gran Khan et sa cour,
 - étudier les us et coutumes des peuplades rencontrées,
 - ramener des documents géographiques des régions traversées.
 
Son périple dura deux ans de 1252 à 1254. Celui-ci fut difficile, à pied, à dos de mulet avec des conditions climatiques très rigoureuses (des températures avoisinants les -40°C et des vents violents en robe de bure et en sandales).
Il eut l’honneur de rencontrer le Grand Khan mais il ne put réussir toutes ses missions. Toutefois, il laisse aujourd’hui des documents géographiques considérés comme une chef d’œuvre du Moyen-Age et des écrits saisissant sur la vie des Mongols du temps jadis.
Un musée, géré par l'association Guillaume de Rubrouck, lui est consacré. Il présente également l'art de vivre Mongol.

Le géant fût créé en 1994 à l’occasion du jumelage de Rubrouck et Bulgan.
La réalisation de la charpente métallique fut réalisée par les Pompiers, la tête et les mains par Monsieur Dupretz, sculpteur à Hem et la robe de bure par une charmante Rubrouckoise, Madame Beuraert.
 La gestion et l’animation de Guillaume étaient faites par les pompiers et elles sont reprises depuis mars 2006 par l’association « Les Amis de Guillaume ».